Publié le

MIT researchers Patrick Bechon and Jean-Jacques Slotine were inspired by the ability of bacteria and social insects to sense not only the presence of other members of their species and to synchronize their behavior in a process named quorum sensing. In biology, quorum sensing functions thanks to signaling molecules individual units emit into the environment while at the same time measuring the local concentration of these molecules.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s